Fil d’informations RSS

Archives

Énergie

Je modère l’utilisation de mon téléphone mobile

Le téléphone mobile est devenu un outils indispensable pour beaucoup de personnes. Chacun sait que tant sa production, son utilisation et son recyclage consomme passablement de ressources naturelles et d’énergie.

L’utilisation de l’appareil lui-même ainsi que celle du réseau a également un impact sur notre environnement (patrimoine bâti, nature, paysage, ondes, environnement sonore, consommation d’électricité).

Avec les différentes offres forfaitaires sur le marché, il est très facile de passer un coup de fil ou de surfer sur la toile, puisque ça ne « coûte » rien. Dans la réalité, le consommateur paye toujours ce qu’il utilise, tôt ou tard (augmentation de la capacité du réseau et son entretien).

C’est pourquoi je vous invite à réfléchir à la nécessité de passer chaque appel mobile et de diminuer de temps à autres les appels.

Je vérifie régulièrement le gonflage de mes pneus

Un pneu trop peu gonflé augmente sa résistance au sol et engendre une augmentation de la consommation du véhicule. De plus, un pneu sous-gonflé est dangereux et s’use plus rapidement.

On estime que 70% des véhicules ont des pneus mal gonflés, ce qui accroît la consommation d’essence de 1%.

Alors vérifiez vos pneus avant de partir en vacances !

Je fais des grillades écologiques

En utilisant des produits locaux, en diminuant ma consommation de viande, en utilisant le bois comme combustible et en utilisant des ustensiles réutilisables, je contribue à diminuer mon impact sur la nature et l’environnement.

L’utilisation du bois est à privilégier et éviter d’utiliser du charbon puisqu’il faut environ 5 kg de bois pour produire 1 kg de charbon.

Afin d’éviter que l’huile qui s’écoule ne brûle et ne produise de fumée cancérigène, il faut utiliser un foyer vertical.

Je débranche mon ordinateur portable quand je ne l’utilise pas

Le transformateur d’un ordinateur portable consomme toujours de l’électricité, même quand il ne fonctionne pas.

Il faut donc le débrancher quand il n’est pas utilisé.

La durée de vie de la batterie sera également prolongée.

On peut aussi enlever la batterie quand il est branché au secteur, ce qui prolongera également sa durée de vie.

Je diffère le fonctionnement des électroménagers

Il y a deux moments durant la journée ou la consommation d’électricité est très forte, de 11h à 13h et de 17h à 19h.

Le dimensionnement des installations électriques dépend donc de ces pics de consommation et pour y répondre, il y a une consommation d’énergie fossiles.

Afin de diminuer les coûts et notre impact sur l’environnement, il est préférable d’éviter une forte consommation durant ces heures de la journée.

Les machines à laver ou sécher le linge ainsi que les laves vaisselles permettent généralement de programmer la mise en route.

Je diminue la température des chambres à coucher

Les pièces ou l’on dort ne doivent pas avoir une température trop élevée.

En diminuant la température à 16 °C, on diminue fortement la consommation d’énergie.

La diminution de 1 °C réduit d’environ 10% la consommation d’énergie.

J’équipe certaines lampes de détecteur de présence

Certains lieux de passage sont propices à des oublis d’éteindre la lumière. Il faut donc y installer un détecteur de présence qui permettra d’éviter qu’une lampe reste allumée durant plusieurs heures.

Le détecteur idéal est celui qui tient compte de la lumière ambiante, s’il fait jour, alors rien ne s’allume, même dans le cas d’une présence.

Je réfléchis à des cadeaux écologiques

En pensant bien à l’avance aux cadeaux de Noël, on évite de consommer dans la précipitation.

Je choisis des cadeaux utiles
Noël écologique

Je pratique le covoiturage

Bon nombre de personnes se rendent seules au travail dans leur véhicule.

Le covoiturage a l’avantage de diviser par 2, 3 ou 4 la consommation énergétique, ça améliore la fluidité du trafic en réduisant fortement le nombre de véhicules.

De plus, le covoiturage permet de réduire ses coûts et de rendre le voyage plus sympathique.

http://www.e-covoiturage.ch

Je règle le réfrigérateur et le congélateur à une température adéquate

Le congélateur et le réfrigérateur sont une des principales sources de consommation électrique d’un ménage.

La bonne température pour un congélateur est de -18 °C et de 5 °c pour un réfrigérateur. La consommation de ce dernier augmente de 20% pour une température de 2 °C au lieu de 4 °C.

Il faut donc vérifier régulièrement la température de ces appareils avec un thermomètre amovible.