Fil d’informations RSS

Archives

jardin

J’utilise l’eau de pluie pour le jardin

Le jardinage est une excellente solution économique et écologique de part sa proximité et son énergie grise quasi nulle.

Utiliser l’eau de pluie pour l’arroser est la meilleure solution. Une mise en place simple et bon marché consiste à installer un adaptateur sur une descente de chéneau et de mettre un tonneau ou une cuve qu’on peut trouver en grande surface à des prix raisonnables.

La récupération de l’eau de pluie
La récupération d’eau de pluie est rentable

Iris et cactus en fleurs au JURASSICA Jardin botanique

Dès cette semaine et pour les trois prochaines semaines, la collection d’iris ainsi que la collection de cactus du Jardin botanique sont en fleurs.

Pour cet événement, l’horaire d’ouverture du parc sera étendu durant les week-ends du 24 et 25 mai, du 29 mai au 1er juin (Ascension), ainsi que du 7 au 9 juin (Pentecôte).

Depuis plus de 50 ans, les iris sont cultivés au Jardin botanique de Porrentruy, situé derrière le Lycée cantonal. La collection présente un merveilleux condensé de 180 sortes d’iris, tous de couleurs différentes. Dans les serres, un autre phénomène intéressant est à découvrir. Plus de 1’000 cactus offrent en effet actuellement des fleurs éblouissantes.

Pour permettre d’accueillir un nombreux public, les horaires d’ouverture vont donc être élargis durant  trois week-ends et se présenter, durant toute la période, comme suit.

Heures d’ouverture du parc

8h-17h la semaine, 10h-20h le week-end et jours fériés

Heures d’ouverture des serres

8h-11h45 et 14h-17h la semaine ,14h-17h le week-end et jours fériés

Je jardine sans herbicides et sans engrais chimiques

L’utilisation d’herbicide ou d’engrais chimiques est bien trop courant dans les jardins privés. Un petit effort physique pour enlever les herbes indésirables est doublement bon pour la santé par l’exercice et par l’alimentation qui sera exempte de produits de dégradation.

Chacun est donc invité à ne pas ou plus utiliser de tels produits qui peuvent nuire gravement à la santé.

J’utilise la lutte biologique dans mon jardin

Je sème des fleurs de prairie

En semant des plantes indigènes et notamment des fleurs de prairie dans une partie de mon jardin, je participe à la conservation des papillons et insectes de notre région.

Les prairies naturelles se fond rares et les pesticides utilisés en agriculture aggravent cette diminution de la biodiversité. Il est donc très intéressant de créer de petits biotopes un peu partout, créant des réseaux et des zones relais pour la microfaune et les plantes.

Les Jardins du Manoir d’Eyrignac

Au cœur des collines du Périgord Noir se cachent les Jardins du Manoir d’Eyrignac, un jardin secret, patrimoine privé entretenu sous le signe de la passion.

La tradition française du travail manuel à l’ancienne, la précision de la taille, la maîtrise des végétaux, la perfection des détails : tout est harmonie dans la rigueur.

Patrick et Capucine Sermadiras, les propriétaires actuels, continuent de privilégier l’exception d’un des plus beaux jardins de France.

L’Art Topiaire prend ici tout son sens. L’Allée des Charmes, si puissante, est un chef d’œuvre d’architecture végétale. Les arabesques du Jardin Français, les spirales de buis, les ifs à plateaux sont autant de tableaux de la nature qui rendent hommage à cet art de discipliner les végétaux, telles des sculptures, et de les orchestrer, tel un virtuose, dans toute une symphonie de vert.

Ces jardins d’élégance française et italienne, Monuments Historiques, sont empreints de l’amour d’une famille depuis plus de 500 ans : Eyrignac est un lieu vivant, un lieu en mouvement, habité toute l’année.

Eyrignac c’est ainsi d’abord un havre de paix et de verdure qui encadre le manoir du XVIIème. Les charmes, les ifs et les buis y sont d’une rectitude exemplaire. On y trouve aussi en saison, différentes fleurs qui apportent poésie et légèreté à l’ensemble des jardins.

Ici les fleurs sont uniquement de couleurs bleues, blanches et jaunes qui se détachent sur des camaïeux de verts.

Ainsi 5500 bulbes sont plantés chaque année en octobre/novembre : Tulipes, Jacinthes et narcisses viennent fleurir les sous bois du domaine et l’ensemble des jardins à l’entrée du printemps. 2500 annuelles sont également plantées chaque printemps pour que l’été soit fleuri à Eyrignac…

On trouve dans les Jardins plus de 700 rosiers blancs de 5 variétés différentes, la grande majorité se trouve dans le jardin blanc. Pour finir, les vivaces et les arbustes se trouvent essentiellement autour du parterre à la française, la floraison est estivale.

Ainsi, les deux sentiers botaniques de 2,5 et 4,5kms, sur le domaine de 200 hectares, à l’extérieur des jardins, on été conçus comme un complément idéal à la nature façonnée des jardins. Ils vous invitent à la découverte des végétaux de la région, de leurs vertus et leurs utilisations.

Nombreux sont les jardins qui, bien que magnifiques, ne possèdent pas ce «petit quelque chose », ce supplément d’âme qui existe à Eyrignac, parce que chaque jour, depuis toujours un œil attentif le regarde, un pas serein le parcourt.

Les Jardins du Manoir d’Eyrignac représentent l’excellence dans l’art des jardins. Ils sont uniques et exceptionnels.