Fil d’informations RSS

Archives

papier

J’achète du papier toilette recyclé

La consommation de papier WC est très élevée et il est absurde d’utiliser du papier non-recyclé pour le détruire aussitôt.

Il faut donc veiller à ce que le papier hygiénique acheté soit bien issu du recyclage. Sa qualité est tout aussi bonne que le papier toilette non-recyclé.

J’utilise du papier recyclé pour imprimer

Contrairement aux idées reçues, le papier recyclé est de même qualité que le papier non-recyclé. Accusé il y a longtemps de bloquer et d’encrasser les machines, actuellement et depuis de nombreuses années, ce n’est plus le cas.

Non seulement on évite de couper des arbres, mais en plus la consommation énergétique et en eau pour sa confection est beaucoup plus faible.

Il faut faire une choix raisonnable et promouvoir le papier recycler.

Je choisis des produits à base de papier recyclé
Le papier recyclé est plus favorable à l’environnement que le non-recyclé

Je privilégie les produits scolaires labellisés

C’est la rentrée scolaire et il est temps de reprendre les écogestes hebdomadaires.

J’espère que chacun a bien profité de cet été et n’a pas oublié d’appliquer quelques écogestes durant les vacances.

Je propose donc d’opter pour les produits scolaires labellisé comme le papier FSC ou d’autres labels écologiques.

En évitant les produits plastiques on diminue grandement l’impact négatif sur l’environnement.

Je réutilise les feuilles imprimées sur un seul côté

Il est fréquent d’avoir des feuilles imprimée sur un seul côté, l’autre étant blanc, il est donc utilisable comme brouillon par exemple.

Dans le cas d’une entreprise ou d’une administration, on récoltera ces feuilles et on confectionnera des blocs-notes à la taille désirée.

J’envoie des emails plutôt que des lettres

L’envoi d’un courrier électronique demande bien moins d’énergie qu’un envoi postal puisqu’il faut produire le papier et le transporter.

Bien entendu, on n’achètera pas un ordinateur pour cette raison.

J’utilise le verso de mes anciens documents comme brouillon

La plupart des feuilles sont trop souvent jetées alors qu’elles sont généralement imprimées sur une seule face.

Il est très simple de les utiliser comme feuille de brouillon ou comme pense-bête en les coupants en quatre par exemple.

Ainsi, il n’est plus nécessaire d’acheter de bloc-notes !

Liens

J’évite les photocopies inutiles

En ne photocopiant que ce qui est vraiment utile, on diminue la consommation de matière première ainsi que de l’énergie.

En conséquence il y a moins de déchets à recycler et ça coûte beaucoup moins cher.

J’utilise des mouchoirs en tissu plutôt qu’en papier

Un mouchoir en tissu est lavable et ne se jète pas. La production de mouchoirs en papier demande de la matière première pour le produire et il faut en plus l’éliminer. Un mouchoir en tissu est réutilisable de très nombreuses fois et il n’est pas moins hygiénique que celui en papier. On ne garde pas dans sa poche un mouchoir sale indéfiniment, qu’il soit en papier ou en tissu. De plus, le mouchoir en tissu est beaucoup plus agréable au toucher et ne se déchire pas.

Pour les irréductibles du mouchoir en papier, ne choisir que des mouchoirs produits avec du papier 100% recyclé, c’est la moindre pour notre environnement.

Je ne chiffonne pas le papier

Que ce soit au bureau ou chez soi, un geste banal et bien trop courant est de chiffonner le papier avant de le jeter.

Espérons au moins qu’il soit recyclé !

En chiffonnant une feuille de papier on augmente son volume, ce qui n’est pas favorable au bilan écologique du recyclage de papier.

Afin d’améliorer le bilan écologique de la filière du recyclage du papier, il ne faut pas chiffonner le papier, mais le plier afin qu’il prenne le moins de place possible.