Fil d’informations RSS

Archives

Sol

Lombricompostage chez soi

Plus de 30% des déchets de nos poubelles sont biologiques et donc biodégradables. Malheureusement la plupart des ménages vivent en appartement et n’ont donc pas la possibilité d’installer un composte d’extérieur.

La solution du lombricompostage est une forme de compostage accélérée par des vers de terre. Cette solution ne dégage aucune odeur, ne demande que peu d’efforts et permet à chacun de recycler chez soi ses déchets verts en les valorisant.

Plus d’infos sur http://www.worm2u.com

Protection des sols

  • Chaque jour, 11 hectares de terres agricoles disparaissent définitivement.
  • Plus de 15 % des sols analysés entre 1992 et 1996 dépassaient les valeurs indicatives pour un ou plusieurs métaux lourds.
  • Des modélisations montrent que l’érosion menace faiblement 61 % et fortement 17 % de l’ensemble des terres arables.

Alors que l’eau et l’air se régénèrent en quelques semaines ou en quelques années lorsqu’une source de contamination disparaît, le sol a souvent besoin de plusieurs siècles pour se reconstituer. Les polluants qui entrent dans le cycle écologique, tels que les métaux lourds et les composés organiques difficilement dégradables, s’accumulent dans le sol. Ils altèrent la qualité des sols et peuvent entrer, par l’intermédiaire des plantes, dans la chaîne alimentaire et nuire ainsi aux animaux et aux hommes. La fertilité des sols n’est pas seulement menacée par cette pollution chimique, mais aussi par des mécanismes physiques comme l’érosion ou le compactage. Le sol est l’une de nos ressources naturelles les plus précieuses. De nombreuses atteintes à l’intégrité du sol étant irréversibles, le principe de précaution doit prévaloir dans ce domaine.

http://www.environnement-suisse.ch/sol
http://www.soil.ch
http://www.statistique.admin.ch

L’érosion des sols

L’érosion, devenue essentiellement liée

Dégradation des sols

L’homme modifie profondément et rapidement l’évolution des sols par le défrichement, les coupes rases abusives, le surpâturage (y compris en forêt), le ratissage des litières, le labour, l’usage intensif d’engrais chimiques et de pesticides.
La mécanisation qui s’est développée après la guerre 14-18 est

Des efforts pour réduire les atteintes physiques au sol

Le sol est un bien limité et non renouvelable. Or, chaque jour, onze hectares de terres cultivables disparaissent en Suisse.
Les mesures en vigueur permettent de lutter efficacement contre les atteintes chimiques. Les valeurs indicatives sont largement dépassées pour 1 % des sols et faiblement pour 90 %.
Par contre, les mesures prévues pour réduire les atteintes physiques au sol, notamment l’érosion hydrique, le compactage et le remodelage des terrains, doivent être appliquées plus systématiquement.

Office fédéral de l’environnement – Sol