Fil d’informations RSS

Archives

Environnement

Conférences – Usage durable des nouvelles technologies

Un cycle inédit de conférences sur l’usage durable des nouvelles technologies a lieu en Suisse romande, une co-production de l’OFCOM, de l’ARE, de la FRC et de la Revue Durable.

Sept rencontres, destinées au grand public comme aux professionnels, pour découvrir l’impact écologique des nouvelles technologies et apprendre à le réduire à travers des solutions concrètes.

Conférence inaugurale le 9 avril à Lausanne et conférences-débats dans toute la Suisse romande de mai à décembre 2014.

Plus d’infos

Les herbivores limitent la perte de biodiversité

ibexLes animaux qui broutent réduisent la perte de biodiversité provoquée par l’épandage d’engrais dans les prairies. Comme ils se nourrissent principalement de plantes relativement grandes, ils favorisent indirectement les petites espèces. Celles-ci reçoivent alors plus de lumière, ce qui améliore la diversité. C’est ce que rapporte dans la revue scientifique Nature une équipe internationale à laquelle participent l’Institut fédéral de recherches WSL et l’Université de Zurich.

Plus d’informations

La protection des sols forestiers est une priorité importante

La protection des sols forestiers est une priorité importante en Suisse. L’Institut fédéral de recherches sur la forêt, la neige et le paysage WSL s’engage activement dans ce domaine avec des projets novateurs, proches des besoins des praticiens, et largement salués par les spécialistes dans le reste de l’Europe. Lors du « Forum für Wissen » du WSL, cent cinquante experts de Suisse, d’Allemagne et d’Autriche ont évoqué les objectifs et conflits relatifs à la protection physique des sols ainsi que les approches pour éviter autant que possible que les sols soient déformés. La recherche a démontré que le degré de compactage et le succès d’une éventuelle régénération pouvaient aussi être déterminés avec de nouvelles méthodes microbiologiques identifiant les bactéries et champignons présents sous les ornières profondes.

Plus d’informations

Migration des amphibiens

La migration des amphibiens et les mesures de protection dans le Canton du Jura.

Respecter, c’est protéger

Image de skieur carvingL’hiver représente pour la faune sauvage des Alpes une période très difficile.
Les animaux limitent fortement leurs déplacements pour économiser leur énergie. Lors de dérangements imprévus, les oiseaux s’envolent et consomment beaucoup d’énergie.
Pour éviter cela, les cantons définissent des zones de tranquillité pour le gibier, dans lesquelles les activités humaines sont limitées.
Toutes les zones de tranquillité de Suisse sont synthétiquement représentées sur deux pages internet. Utilisez ces entrées pour vous informer lors d’excursions hivernales et planifier votre itinéraire en conséquence.

Quatre règles

  1. Respectez les zones de tranquillité et les sites de protection: les animaux sauvages s’y retirent pour se nourrir et se reposer.
  2. En forêt, restez sur les itinéraires et les sentiers balisés: les animaux sauvages peuvent ainsi s’habituer à votre présence.
  3. Évitez les lisières et les surfaces non enneigées: les animaux sauvages apprécient tout particulièrement ces endroits.
  4. Tenez votre chien en laisse, en particulier en forêt: les animaux sauvages fuient en présence de chiens en liberté.

 

Liens:

 
Nous vous souhaitons de belles excursions hivernales!

Première réunion du groupe de travail PCB à Berne

Suite aux taux excessifs de PCB mesurés dans des poissons de la Sarine à proximité de la décharge de la Pila, et de la Birse dans le canton du Jura, un groupe de travail réunissant des experts de la Confédération, des cantons et des milieux intéressés s’est constitué le 1er avril à Berne.
Un programme de travail en trois phases:

  • Phase I: Obtenir une vue d’ensemble
  • Phase II: Déterminer les causes
  • Phase III: Diminuer le risque

Berne, 02.04.2008

Office fédéral de l’environnement

Résidus de PCB dans les aliments: des efforts supplémentaires sont nécessaires

Les Européens placent l’environnement au centre de leurs préoccupations

Selon une enquête Eurobaromètre publiée le 13 mars 2008, plus des deux tiers des Européens préfèrent que les décisions en matière d’environnement soient prises au niveau de l’Union européenne. Le rapport révèle par ailleurs que ces derniers sont de plus en plus conscients du rôle que joue l’environnement dans leur vie quotidienne. Ils sont plus de 95 % à penser qu’il est important de protéger l’environnement. Environ 80 % estiment en outre qu’il a une influence sur leur qualité de vie et qu’ils ont un rôle à jouer dans sa protection. Le changement climatique arrive en tête dans la liste des préoccupations environnementales des Européens, suivi de la pollution et des catastrophes d’origine humaine.

Attitudes des citoyens européens vis-à-vis de l’environnement

Le problème des oxydes d’azote

Oxydes d’azote (NOX) est un terme générique qui désigne deux gaz: le dioxyde d’azote (NO2) et le monoxyde d’azote (NO). Le NO s’oxyde rapidement dans l’air pour se transformer en NO2, gaz

Le papier recyclé est plus favorable à l’environnement que le non-recyclé

La production de papier recyclé demande 20x moins d’arbres, 100x moins d’eau et 3x moins d’énergie que celle de papier non-recyclé.
La moitié du bois récolté à des fins commerciales est utilisé pour produire du papier ou du carton et les origines du bois sont principalement des plantations en Asie et en Amérique du Sud, les monocultures scandinaves, russes ou canadiennes. Ce type d’exploitation, où des engrais et herbicides sont utilisés, est très pauvre en biodiversité et est très loin des forêts originelles.
Il ne faut pas oublier que la production de papier à partir de fibres fraîches requiert l’utilisation de substances chimiques (colorants, colles, stabilisateurs, pigments, …) qui vont se retrouver tôt ou tard dans notre environnement.
Il est faux de croire que l’utilisation de papier recyclé nuit aux photocopieuses et imprimantes, cette théorie est totalement dépassée.
Le label FSC assure que la production d’un produit (meuble…) a respecté une gestion durable des forêts.

FSC Suisse

Le problème de l’ammoniac

L’ammoniac est un gaz qui dégage une odeur âcre et qui, en forte concentration, inflige de graves dégâts