Fil d’informations RSS

Archives

Alimentation

Je choisis des produits avec peu d’emballages

Faites la chasse aux emballages !

Achetez des produits en vrac ou en grandes quantités (en plus c’est moins cher), quitte à les reconditionner dans des boîtes plus petites chez vous.

Cela fera autant de déchets en moins et votre porte-monnaie s’en portera d’autant mieux.

J’achète uniquement du chocolat sans huile de palme

De nombreux produits utilisent de l’huile de palme comme source de graisses.

La période actuelle étant propice aux achats de chocolat, il faut éviter ceux contenant cette huile de mauvaise qualité et ayant un impact très négatif sur notre environnement.

Il est donc judicieux d’acheter moins, mais mieux !

Liens

Je confectionne plusieurs repas par semaine sans viande

Environ 70% des terres cultivées sur notre planète servent à nourrir du bétail.

Quelques fait scientifiques:

  • Il faut une calorie de blé pour produire une calorie de pain
  • Il faut 12 calories de blé pour produire une calorie de poulet
  • Il faut 10 calories de blé pour produire une calorie de boeuf

Avec toutes ces céréales, on pourrait nourrir bien plus de monde et donc dépenser globalement beaucoup moins d’énergie.

En stoppant cette course à la consommation de viande, on participe aussi à diminuer la déforestation.

L’humain n’est pas vraiment un carnivore !

Je consomme des produits issus de l’agriculture biologique

Les produits bios sont cultivés en respectant la nature et sont meilleurs pour notre santé.

On évite ainsi les pesticides qui contaminent notre organisme et qui polluent notre environnement, notre eau potable, notre terre.

Moins de produits toxiques dans notre alimentation est un gage de meilleure santé.

Je fais un repas de Noël écologique

Afin de diminuer son impact sur l’environnement et de limiter ses dépense, il faut choisir des aliments locaux, modérer sa consommation de viande, éviter les produits exotiques, ne pas utiliser de produits à usage unique et trier tous les déchets.

En appliquant quelques-uns de ces conseils, chacun peut passer un excellent Noël avec bonne conscience et le mérite d’avoir fait un petit geste pour préserver la planète pour le bonheur nos enfants.

J’évite les plats cuisinés

La préparation des plats cuisinés, le transport ainsi que l’emballage utilisé représente une dépense d’énergie et de matière qui n’est pas négligeable.

Il est ainsi plus écologique et plus économique de ne pas utiliser ce type aliments. Le goût et la santé en sera meilleures puisque ces aliments ne sont pas frais et comportent bien souvent trop de sel.

Je consomme des produits issus du commerce équitable

Consommer équitable permet de faire vivre les producteurs de manière décente.

Ils peuvent nourrir leurs enfants correctement, les envoyer à l’école. Ils peuvent payer leurs dettes, envisager un avenir.

Je privilégie les viandes blanches pour les grillages estivales

Les viandes blanches comme le poulet ou la dinde demandent beaucoup moins d’énergie à la production et ces animaux produisent pour ainsi dire pas de méthane en comparaison aux animaux à viande rouge.

Les bovins ont un impacte beaucoup plus important sur l’environnement puisqu’ils produisent beaucoup de méthane qui a un effet de serre 23 fois supérieur à celui du gaz carbonique.

Pour exemple, il faut 4 Kg de céréales pour produire 1 Kg de poulet et 6 Kg de graines pour produire 1 Kg de porc. Concernant la consommation d’eau, il faut 4’600 litres pour produire 1 Kg de porc et 13’500 litres pour le kilogramme de boeuf, alors que 1 Kg de blé en demande 1’000.

Une autre alternative est de tenter les insectes !

Je jardine sans herbicides et sans engrais chimiques

L’utilisation d’herbicide ou d’engrais chimiques est bien trop courant dans les jardins privés. Un petit effort physique pour enlever les herbes indésirables est doublement bon pour la santé par l’exercice et par l’alimentation qui sera exempte de produits de dégradation.

Chacun est donc invité à ne pas ou plus utiliser de tels produits qui peuvent nuire gravement à la santé.

J’utilise la lutte biologique dans mon jardin

J’évite l’huile de palme

L’huile de palme est énormément utilisée dans la composition des produits alimentaires et il est souvent difficile de trouver des produits qui n’en contiennent pas.

Il serait illusoire de proposer un écogeste bannissant l’huile de palme, mais on peut tout de même être attentif et éviter les produits qui en contiennent beaucoup.

Un écogeste en faveur de la santé et de la biodiversité !