Fil d’informations RSS

Archives

Agriculture

Le seul cumin bio de Suisse

Affiche de Fromajoie avec Sandrine Cattin

Convertit en exploitation bio depuis 2011, Sandrine et Pascal Cattin de Alle (Jura, Suisse) produisent du cumin depuis plus de deux ans.

En plus d’être un produit labellisé bio, c’est une production local et unique en Suisse.

Cette épice est utilisée dans la confection de la saucisse d’Ajoie qu’on peut trouver toute l’année dans cette région et plus particulièrement à l’approche de la fête de la Saint-Martin.

Ce cumin est conditionné pour le marché des particuliers et des professionnels.

www.fromajoie.ch

Journée internationale de la montagne

L’ agriculture de montagnes contribuent à la biodiversité de notre environnement par une exploitation extensive et durable.

Cette contribution à la protection des espèces doit aussi bénéficier aux grands prédateurs qui reprennent progressivement leur place. Le retour du lynx depuis de nombreuses années a démontré que notre société peut vivre sans problème majeur avec les grands prédateurs et l’arrivée du loup des Grisons au Jura démontre une extension inévitable de son territoire. Plus récemment, c’est l’apparition de l’ours qui a à nouveau démontré cette évolution naturelle.

Les débats émotionnels sur les grands prédateurs sont dépassés et il faut revenir à des arguments objectifs et scientifiques permettant des décisions politiques pertinentes, durables et cohérentes.

Soutenez l’agriculture alpine et le retour des grands prédateurs !

Plus d’infos

Un insecticide porte atteinte aux oiseaux

Une étude hollandaise tient l’insecticide imidaclopride pour responsable du déclin de certains oiseaux. La Station ornithologique suisse part du principe que l’impact négatif de cet insecticide de la famille des néonicotinoïdes menace aussi les oiseaux de notre pays. Les preuves font toutefois défaut car l’étendue de l’utilisation des néonicotinoïdes en Suisse n’est pas communiquée.

Plus d’infos

Proches de vous. Les paysans suisses. Vraiment ?

Il est évident que brûler des pneus, du foin mouillé ou des plastiques de balles rondes émane des dioxines qui sont néfastes à la santé publique.

De nombreux efforts sont fait par les entreprises et la population pour ne pas trop polluer notre environnement.

Mais apparemment, il y a toujours un secteur d’activité qui, régulièrement, ne respecte pas la législation et porte atteinte au 98% de la population qui paye pour eux.

Brûler ses déchets agricoles est une habitude qui durent depuis trop longtemps.

Politique agricole 2014-17: dernière chance pour les oiseaux des milieux agricoles

La politique agricole de ces dernières décennies a conduit à d’énormes pertes chez les oiseaux nichant en zone agricole. Aujourd’hui, la Suisse compte environ 350’000 oiseaux nicheurs en moins dans ses champs et prairies qu’il y a 20 ans.

Source: Station ornithologique suisse

La protection des sols forestiers est une priorité importante

La protection des sols forestiers est une priorité importante en Suisse. L’Institut fédéral de recherches sur la forêt, la neige et le paysage WSL s’engage activement dans ce domaine avec des projets novateurs, proches des besoins des praticiens, et largement salués par les spécialistes dans le reste de l’Europe. Lors du « Forum für Wissen » du WSL, cent cinquante experts de Suisse, d’Allemagne et d’Autriche ont évoqué les objectifs et conflits relatifs à la protection physique des sols ainsi que les approches pour éviter autant que possible que les sols soient déformés. La recherche a démontré que le degré de compactage et le succès d’une éventuelle régénération pouvaient aussi être déterminés avec de nouvelles méthodes microbiologiques identifiant les bactéries et champignons présents sous les ornières profondes.

Plus d’informations

Impact sur les sols de l’exploitation forestière

tractorL’utilisation de grosses machines pour l’exploitation forestière a un impact négatif, et entraîne souvent un compactage important du sol.

Sous la direction de l’Institut fédéral de recherches WSL, une équipe internationale de scientifiques a examiné comment évoluent le sol et la vie qu’il abrite sous ces contraintes mécaniques.

Les chercheurs ont constaté que les conséquences sur le sol, les champignons et bactéries, et donc pour la régénération de la forêt sont importantes.

Plus d’infos

Les Saveurs de nos Pâturages

lessaveursLa production de viande demande passablement d’énergie, mais lorsqu’elle est produite localement avec 100% de produits régionaux, elle est bien plus avantageuse.

Le bénéfice est multiple pour le consommateur, le produit est sans OGM, sans huile de palme et sans soja.

De plus, la race Salers étant une race rustique, elle ne nécessite que rarement l’utilisation de produits vétérinaires.

La qualité gustative de la race Salers est reconnue depuis bien longtemps.

Cinq familles agricoles ont créer récemment une entreprise proposant des abonnements à une viande bovine locale et d’une qualité exceptionnelle.

Pour plus d’infos et commander: www.lessaveurs.ch

Consommer moins, mais beaucoup mieux

Centrale à Biogaz à Bure

Inauguration de la centrale à biogaz de BureUne nouvelle centrale à biogaz a été inaugurée ce week-end à Bure.

Sa production peut alimenter l’équivalent de 600 ménages et l’armée qui se situe juste en face est un consommateur principal.

En plus de la production de chaleur, la centrale produit également de l’énergie électrique. Cette production mixte est très intéressante pour la rentabilité et l’optimisation économique et écologique.

De plus, près de 1300 m2 de panneau photovoltaïques permettent de produire de l’électricité pour 40 ménages.

La démarche n’a pas été simple puisqu’elles ont été initiées en 2007 déjà.

Une chance pour les oiseaux des prairies

La Station ornithologique suisse et l’Association Suisse pour la Protection des Oiseaux ASPO/BirdLife Suisse approuvent les lignes directrices de la politique agricole 2014-17

Dans le cadre de la procédure de consultation sur la politique agricole 2014-17, le Conseil fédéral propose de supprimer les contributions forfaitaires pour animaux. Ce pas important vers une agriculture proche de la nature contribue à faire baisser la pression sur les espèces menacées comme le tarier des prés et l’alouette des champs. Sans cela, l’appauvrissement des prairies va continuer à progresser, également dans les régions de montagne.

Continuer la lecture