Fil d’informations RSS

Archives

consommation

L’économie d’énergie est une priorité

Près des deux tiers des romands, conscients des enjeux énergétiques, sont prêts à faire des économies d’énergie.

Pour diminuer notre consommation, il faut agir rapidement sinon il sera trop tard.
Cette problématique nous concerner tous et doit faire l’objet d’une stratégie commune de la part des milieux économiques, de nos autorités, de la science et de la population.
La prise de conscience s’est répandue dans tous les milieux, mais c’est au monde politique de lancer le mouvement en fixant des objectifs et en appliquant des mesures.

Plusieurs voies sont possibles:

  • utiliser des véhicules peu polluant;
  • construire des bâtiments bien isolés et assainir les anciens;
  • augmenter la part de production d’énergie renouvelable.

Ces mesures ne doivent pas rester des recommandations ou le choix des personnes conscientes du problème et prêtes à dépenser plus d’argent, mais une véritable incitation économique.
La seule manière de renverser la tendance générale est l’avantage économique par une suppression de certaines taxes et un allègement fiscal.
Le coût de certaines énergies ne prend pas assez, voir pas du tout, les coûts liés aux dégâts environnementaux, c’est pourquoi les énergies renouvelables et les produits ou véhicules à basse consommation doivent fournir à moyen terme un avantage économique favorable au consommateur.

Je consomme des fruits et légumes de saison

Les fruits et légumes des étalages de nos supermarchés proviennent de divers pays d’Europe et du monde.
En achetant des produits de saison, on favorise les producteurs locaux, les coûts sont plus faibles et la pollution est moindre. Le consommateur a le pouvoir de choisir des produits peu polluants, pourquoi s’en passer.
Vos légumes et vos fruits auront ainsi un meilleur goût, à défaut de sentir le pétrole.

J’éteins la veilleuse de mes appareils audiovisuels

Éteindre complètement le téléviseur, le magnétoscope et la chaîne hi-fi. Ces appareils laissés en veille consomment de l’électricité 24h/24 et tous les jours de l’année alors qu’ils ne sont utilisés que quelques heures par jour.
Un téléviseur consomme environ 20W en mode veille et 100W en utilisation. Votre téléviseur peut ainsi vous coûter plus cher lorsqu’il est éteint que lorsque vous le regardez. En mode veille, un magnétoscope consomme 25W et une chaîne hi-fi entre 10 et 30W. En moyenne, les veilles représentent environ 30 % de la consommation d’un ménage.

Je diminue ma consommation de viande

La production de viande est très gourmande en énergie, en sol et en eau. Il faut près de 4 Kg de céréales pour produire 1 Kg de poulet et 6 Kg de graines pour produire 1 Kg de porc.
Concernant la consommation d’eau, il faut 4’600 litres pour produire 1 Kg de porc et 13’500 litres pour le kilogramme de boeuf, alors que 1 Kg de blé en demande 1’000.
De plus, les bovins ont un impact beaucoup plus important sur l’environnement puisqu’ils produisent beaucoup de méthane qui a un effet de serre 23 fois supérieur à celui du gaz carbonique.
La consommation moyenne européenne est d’environ 250 grammes par jour, ce qui est très élevé et une diminution de l’alimentation carnée est loin de nuire à la santé.

Je diffère le fonctionnement du lave-vaisselle

Sachant que la consommation électrique est très forte de 11h à 13h et de 17h à 19h, j’évite de faire fonctionner le lave-vaisselle durant ces périodes.

En différent la mise en marche du lave-vaisselle (la plupart des appareils le permettent), je ne participe pas à l’augmentation des pics de consommation et n’induis pas un surdimensionnement inutile des installations électriques.

Le bouchon en liège : un avantage pour l’environnement

Depuis quelques années, le bouchon de liège présent sur les bouteilles de vin est concurrencé par des équivalents en plastique ou en aluminium. Ce détail pour le consommateur accroît pourtant inutilement les pressions sur l’environnement.

Source:
http://www.notre-planete.info/actualites/lireactus.php?id=2784