Fil d’informations RSS

Archives

Société

Année Internationale des Forêts et opération « Plus d’arbres, plus de vie »

La mobilité faisant partie de la vie de tous les jours, l'utilisation d'une voiture est considérée comme indispensable par un grand nombre de personnes.

Si la voiture fait partie de la plupart des ménages, autant en choisir une ayant impact limité sur l'environnement.

Depuis 1997, il existe sur le marché automobile la Toyota Prius qui est un véhicule hybride, dont les batteries sont rechargée lors du freinage. Le moteur électrique fonctionne au démarrage et à basse vitesse, soit lorsque la consommation en essence d'un véhicule traditionnel est la plus élevée, puis le relais est pris par le moteur à essence lorsqu'il est le plus efficient.

Depuis de nombreuses années, Toyota améliore sans relâche l'efficacité de ce modèle. La  Prius Hybride Rechargeable sur secteur permet de s'affranchir du moteur essence sur plus de 20 km pour une vitesse de 100 km/h, ce qui peut être très intéressant pour les petits et moyens trajets, mais le plus impressionnant est la vitesse à laquelle les batteries compactes Lithium-ion se rechargent puisqu'il ne faut qu'une heure et demi pour les recharger.

L'année 2011 étant déclarée l'Année Internationale des Forêts, Toyota France participe activement à l'opération « Plus d'arbres, plus de vie ! ».

Cette opération a pour but d'inciter la population à planter des arbres et vu l'engagement de la marque dans le développement hybride, elle met en place un quiz sur Facebook. Six questions vous sont posées, dont trois sur leurs véhicules hybrides et trois autres sur l'opération « Plus d'arbres, plus de vie ». Chacun peut répondre sans trop de difficultés à ces questions moyennant quelques recherches sur les pages d'informations fournies.

Article sponsorisé

Vidéo virale par ebuzzing

Le bouchon en liège : un avantage pour l’environnement

Depuis quelques années, le bouchon de liège présent sur les bouteilles de vin est concurrencé par des équivalents en plastique ou en aluminium. Ce détail pour le consommateur accroît pourtant inutilement les pressions sur l’environnement.

Source:
http://www.notre-planete.info/actualites/lireactus.php?id=2784

Semaine du développement durable

En France a lieu la semaine du développement durable du 1er au 7 avril 2010. C’est l’occasion de suivre attentivement ce que nos voisins fond et d’en faire autant si pas plus.
Par cette occasion, voici quelques pistes sur ce qu’est le développement durable.
Le développement durable (traduction de Sustainable development) est une nouvelle conception de l’intérêt public, appliqué à la croissance économique et reconsidéré à l’échelle mondiale afin de prendre en compte les aspects écologiques généraux d’une planète globalisée.
Face à l’urgence de la crise écologique et sociale qui se manifeste désormais de manière mondialisée (changement climatique, raréfaction des ressources naturelles, écarts entre pays développés et pays en développement, perte drastique de biodiversité, croissance de la population mondiale, catastrophes naturelles et industrielles), le développement durable est une réponse de tous les acteurs (États, acteurs économiques, société civile) pour reconsidérer la croissance économique à l’échelle mondiale afin de prendre en compte les aspects environnementaux et sociaux du développement.
Schéma ci-joint du développement durable : à la confluence de trois préoccupations, dites « les trois piliers du développement durable ».

Bon pour la planète et pour mon budget

Être un consommateur écolo n’est pas toujours aisé et bien souvent les prix de certains produits sont relativement élevés. Face à cette difficulté, de nombreuses marques se font une concurrence et les prix des produits écolos deviennent abordables.

Auchan  propose de nombreux produit éco-citoyens tout au long de l’année et du 6 au 16 mai 2009, l’enseigne met en avant 130 produits permettant de diminuer son impact sur la planète tout en ménageant son budget. Ces produits permettent de mieux préserver la nature, de réduire les emballages, d’économiser l’eau, d’économiser l’énergie et favorisent le commerce équitable.

On y trouve des produits alimentaires bio comme la viande, le poisson, le fromage et les légumes et également des produits de bien-être comme des articles textiles en coton bio à prix raisonnable.

Comme c’est le printemps, les produits naturels pour le jardinage fond aussi partie des rayons, tout pour entretenir les espaces verts en économisant l’eau.

Un geste simple que chacun peut faire est d’installer des ampoules à basse consommation. D’ailleurs on peut y trouver un ampoule à LED forme mini flamme E14 pour seulement EUR 11.-. Sa consommation est encore bien plus faible qu’un ampoule économique traditionnelle et sa durée de vie bien plus élevée, soit environ 30’000 heures. L’utilisation d’ampoules à LED se démocratise de plus en plus pour le bien-être de notre environnement et de notre porte-monnaie.

Auchan  s’engage dans le développement durable par des engagements pérennes comme bien se nourrir pour bien vivre ou mieux préserver la nature. Ce dernier est très important puisqu’il permet de maintenir dans un état favorable la nature qui nous entoure.

Chaque Eco-citoyen est invité à se rendre sur le site d’Auchan, afin d’y trouver son produit économique et écologique.

 

 

Article sponsorisé

 

Une plateforme pour voir la vie en vert

Végétalisons le mondeLe site web Les végétaliseurs est une plateforme qui permet à chacun de partager ses images et ses vidéos en rapport avec la nature et l’environnement.

Ce portail internet de qualité permet à une communauté de "fous de la nature" de se rassembler pour voir la vie en vert. Chacun peut participer en ajoutant des photographies, des articles écolos.

Vous avez même à disposition un kit pour bloggueur qui souhaitent faire du buzz.

L’agenda vert informe des différents évènements, échanges, manifestations, projets, ou encore loisirs en lien avec la nature et l’environnement. La géolocalisation par Végéterre permet de trouver facilement les actions verts (initiatives individuelles, associations, organisations, entreprises), un spot nature ou un membre des Végétaliseurs près de chez soi.

En rejoignant la communauté "Les Végétaliseurs, vous pouvez à tout moment partager et échanger vos idées sur l’environnement et soutenir la nature. En effet, chaque internaute peut donner son avis sur un sujet en votant, par exemple pour ou contre les biocarburants ou participer à des sondages sur des sujets comme la nature, la société, la politique, le tout en rapport avec l’environnement. La boîte à suggestions permet de proposer des sujets, des thèmes, des rubriques ou des fonctionnalités.

C’est l’occasion de se faire un réseau social en rapport avec la nature, l’écologie, l’environnement, le développement durable, ou encore la cuisine végétale et le jardinage bio. Des thèmes touchant aux plantes et à la décoration sont également abordés au travers du site.

Les végétaliseurs est tant dédié aux amoureux de la nature qu’aux écolos militants.

Actuellement, plusieurs concours, comme le challenge Végétal ou le concours Pur Bien-Etre, sont organisés sur le site et n’hésitez pas à y participer, c’est gratuit !

Vous pouvez donc vous y inscrire afin de partager et communiquer avec les membres de la communauté.

Végétalisons le monde !

Article sponsorisé

Non à l’initiative contre la nature et le patrimoine

Le droit de recours des organisations environnementales est menacé. Le 30 novembre 2008, le peuple suisse devra se prononcer sur l’initiative des radicaux zurichois.
L’initiative veut supprimer dans les faits le droit de recours. Une large alliance d’organisations de protection de l’environnement, de la nature, du patrimoine et sportives s’engage pour un NON à cette initiative.
Le Conseil fédéral, le Conseil national et le Conseil des Etats disent aussi NON. Bien d’autres personnes défendent le NON : PDC, PCS, Verts, Verts libéraux, PEV, PS et professeurs de droit public.
Et même d’éminentes personnalités du PRD ne veulent pas défendre l’initiative contre la nature et le patrimoine qui provient de leurs propres rangs.

http://www.droit-de-recours.ch

euro-vote soutient des projets responsables

Euro-Vote est une entreprise qui propose à ses visiteurs de choisir quelle association recevra un don de dix pour-cent du chiffre d’affaire en rapport avec le recueil d’opinion.

Chacun a la possibilité de répondre à différents sondages proposés en ligne.

En choisissant EURO-VOTE, le client associe son entreprise au développement durable et contribue donc à favoriser des associations et leurs projets.

En devenant membre d’EURO-VOTE, vous devenez un internaute responsable qui a son mot à dire en répondant aux questionnaires et en soutenant un projet responsable de votre choix.

Vous pouvez découvrir les projets que soutient EURO-VOTE en vous rendant sur le site web en cliquant ici. y trouve par exemple: recyclage et revente d’ordinateurs en France, replantation de la mangrove en Indonésie ou encore plantation d’arbres dans le désert du Niger. Tous ces projets soutiennent l’environnement et répondent à une urgence pour notre planète.

En répondant aux questionnaires, vous accumuler des points Euro-Cote qui vous donne différents statuts, ambassadeur, sénateur ou gouverneur. Ces statuts vous donne la possibilité de prendre part à certaines décisions stratégiques d’EURO-VOTE, sur le principe du référendum. Pourquoi se passer de ce droit d’influencer et de changer les choses.

On vous souhaite de bons sondages sur EURO-VOTE.

 


Euro-Vote
envoyé par eurovote

Article sponsorisé

 

Calcul du bilan écologique de chaque client de LeShop.ch

LeShop.ch vient de franchir une nouvelle étape dans le domaine écologique. Chaque client de LeShop.ch peut voir les économies d’énergie et de CO2 qu’il réalise personnellement en passant sa commande chez LeShop.ch plutôt que dans son grand magasin habituel.
Concrètement, le client du site LeShop.ch enregistre son lieu habituel d’achat et son modèle de voiture utilisé lors de ses grandes courses de la semaine. Le calcul des économies d’énergie intègre également l’énergie grise liée au stockage et aux points de vente. En comparaison avec les compartiments de réfrigération ouverts dans les supermarchés, le stockage dans les centres logistiques est nettement plus écologique. L’ensemble de ces données permet au client LeShop.ch de voir l’impact écologique de chacune de ses commandes. Les économies réalisées sont mesurées à quatre niveaux :

  • Emission CO2 : Pour mieux visualiser cet impact, il est calculé en nombre d’arbres qu’il faudrait pour absorber la masse de CO2 non émise.
  • Energie : Cette économie est représentée par le nombre de cycles de lessive en machine qui peuvent être effectués avec l’énergie non utilisée.
  • Temps : Soit le temps que le client aurait passé au volant pour se déplacer au supermarché.
  • Coûts : Soit la différence entre le coût de la livraison à domicile par LeShop.ch et celui du trajet en voiture individuelle pour se rendre au supermarché.

LeShop.ch
LeShop.ch – la manière écologique de faire ses courses

De l’or écolo ça existe !

Pour fabriquer 10 grammes d’or, on produit 3 tonnes de déchets toxiques saturés de mercure et de cyanure.
Les nuisances environnementales de l’industrie aurifère ne sont pas si éloignée de celles des déchets nucléaires. C’est un marché de 65 milliards de francs par an, mais qui ne justifie pas une telle atteinte à l’environnement.
Une start-up genevoise commercialise de l’«or propre» extrait en Argentine et en Colombie sans mercure ni cyanure. Son coût est plus élevé, soit 20% plus cher. Plusieurs bijoutiers européens soutiennent cette initiative modeste.
L’idée d’un label «or propre» se discute timidement parmi les entreprises de raffinage d’or, dont les principales se trouvent en Suisse.

Alors, un petit effort et les consommateurs pourrons choisir le label «or propre» ou choisir de ne pas en acheter !

Une maison dans le respect de l’environnement

Bon nombre de personnes rêve d’avoir sa propre maison et à bon prix. Une solution innovante et abordable vient d’être mise sur le marché, on l’appelle "La Maison du bon sens".
C’est une nouvelle génération d’habitation qui consomme très peu d’énergie tout en ayant un excellent confort, de l’espace, de la lumière et de la modernité.
Un premier prototype appelé "La Bonne Maison" a été mis au point avec Yann Arthus-Bertrand à la fin 2007 et l’entreprise GEOXIA lance aujourd’hui sur le marché un concept innovant dans le domaine des maisons individuelles à basse consommation d’énergie.

"La Maison du Bon Sens" a les caractéristiques suivantes:La Maison du Bon Sens

  • consomme peu d’énergie
  • technologie innovante
  • financièrement raisonnable
  • labellisée Effinergie
  • belle architecture
  • ouverte vers l’extérieur et son environnement

Le concept de développement durable est pris en compte à tous les niveaux et par conséquent cette maison est actuellement une des plus performantes.
La construction de la marque Phénix est basée sur une exclusivité mariant l’acier et dalles de béton fibré de bois. L’utilisation de matière renouvelable telle que le bois, qui stocke en fait du gaz carbonique à long terme, permet à cette construction d’avoir un faible impact environnemental et contribue à combattre le réchauffement climatique.
En posant une isolation adéquate et en exploitant les énergies naturelles, on peut économiser jusqu’à 80% d’énergie par an.
Construire une habitation dans le respect de notre environnement et à un prix abordable, ça semble difficile, mais c’est tout de même possible, comme le démontre les maisons Phénix. Proposée à partir de 125’000 EUR pour 100m2, sans le terrain, cette habitation a un prix tout à fait acceptable pour bon nombre de personnes.

Plusieurs modèles sont à disposition, de 98 à 121 m2 et de 3 ou 4 chambres suivant le choix (plain-pied, étages et combles).

Pour obtenir de plus amples informations, n’hésitez pas à visiter le site Internet du constructeur.

Article sponsorisé