Fil d’informations RSS

Archives

L’ère du pétrole est à sa fin

L’offre et la demande fait le prix du produit. Le pétrole ne fait qu’augmenter comme on pouvait s’y attendre. Aujourd’hui, on se trouve déjà bien loin du seuil psychologique des 100 dollars le baril et nous entrons bien plus rapidement que prévu dans une nouvelle ère économique dont le défi est de remplacer l’or noir par une autre source et surtout de diminuer notre consommation énergétique.
Il ne s’agit pas seulement de remplacer son 4×4 par une voiture plus économique, mais bel et bien de changer sa manière de consommer. C’est le client qui achète un produit et qui contribue à la prospérité d’une entreprise, autant acheter un produit peu gourmand en pétrole et favoriser ceux qui les vendent. Les emballages multiples et en plastique parfois épais sont une absurdité, tant il faut du pétrole, sous forme d’énergie et de matière première, pour les produire. L’exemple des paquets rouges ou verts de chewing gums aux caisses de supermarchés est une aberration totale, un récipient en plastique très épais ne contient que 25 pièces, le prix de revient de l’emballage est probablement plus élevé que le prix du contenu.
À chaque achat, le bon sens est de mise, il faut s’imaginer l’énergie dépensée et la matière première utilisée pour la production du produit que nous avons entre les mains.
Chacun doit donc penser à l’impact environnemental de ses gestes quotidiens (achats, comportement).

La fin du pétrole dans 20 ans
Une consommation responsable de l’énergie fossile