Fil d’informations RSS

Archives

Une forêt « toxique » en Indonésie ?

Les forêts sont connues pour leur capacité à absorber le CO2. Le problème survient quand on brûle ces forets et à fortiori quand se sont des forêts indonésiennes, véritables « bombes » à retardement pour l’environnement.
La destruction des tourbières indonésiennes contribue actuellement à 4% des émissions de gaz à effet de serre (GES) dans le monde. En effet les forêts poussent, dans l’archipel indonésien, sur des tourbières. Pour répondre à la demande mondiale croissante en huile de palme, utilisée dans l’alimentation, les cosmétiques et pour la production de biocarburants, les tourbières sont brûlées pour faire place à des terres agricoles. Mais lorsque les tourbières se dégradent ou sont brûlées, elles libèrent les quantités de CO2 qu’elles avaient stocké.
En quelques années, ce pays en voie de développement est passé du 21e au 3e rang des pays pollueur, juste derrière les USA et la Chine !
Il faudrait détruire 15 millions d’hectares de forêts supplémentaires pour mettre en place des cultures de palmiers à huile, pour répondre aux objectifs européens de 20% d’énergies renouvelables à l’horizon 2020.
Nos gouvernements, s’ils ne repensent pas leurs objectifs, vont contribuer à détruire les forêts tropicales et à accroître les émissions de gaz carbonique au nom de la protection du climat !

notre-planete.info