Fil d’informations RSS

Archives

Lutte pour la lumière dans les prairies

On sait que la biodiversité dans les prairies diminue lorsque celles-ci reçoivent de l’engrais. Yann Hautier, Pascal Niklaus et Andrew Hector de l’Université de Zurich ont maintenant réussi à montrer que ce phénomène est dû à une lutte inégale pour une place au soleil.
Pendant plusieurs années, ces chercheurs ont étudié différentes petites prairies sous serre. Dans les prairies sans engrais, la disparition de certaines espèces a été compensée par un afflux équivalent d’espèces végétales nouvelles. Dans celles sous engrais, la biodiversité a en revanche baissé d’un tiers. L’apport en nutriments a permis à certaines plantes de grandir rapidement et de voler la lumière aux plantes à croissance lente, ce qui a empêché leur survie ainsi que la colonisation par de nouvelles espèces. La diversité s’est toutefois maintenue lorsque les chercheurs ont éclairé de façon ciblée la végétation des étages inférieurs.
Ils ont ainsi pu conclure que la perte de la biodiversité venait de la lutte entre végétaux pour la lumière, une lutte qui se renforce avec l’apport d’engrais.
« Nos résultats soulignent à quel point il est important de réduire cet apport nutritif, note Andrew Hector. Ces cinquante dernières années, les quantités d’azote et de phosphore dont disposent les plantes ont doublé. »

Horizons N°82, septembre 2009, Ori Schipper

Science, 2009, vol. 324, pp. 636 – 638. Accès en ligne : www.zora.uzh.ch/18666