Fil d’informations RSS

Archives

Urgence pour l’eau pure

Cet article présente le point de vue de l’auteur et ne représente pas forcément celui d’EcoGeste.ch.

Dr Philippe Roch, ex-secrétaire d’Etat à l’Environnement

Depuis la révolution néolithique, nous avons pu vivre dix mille ans dans une société agricole et industrielle sans pétrole, sans chimie. Mais nous ne pouvons pas vivre plus de trois jours sans eau. Or justement le pétrole, les pollutions qu’il engendre et l’industrie chimique qu’il a générée depuis cent ans sont en train de compromettre nos ressources en eau. Nous découvrons de plus en plus de rivières contaminées par des substances chimiques toxiques, cancérigènes ou qui interfèrent avec notre système hormonal, comme les PCB, les médicament et les additifs pour les lessives, les produits de beauté ou les plastiques.

« Nous découvrons de plus en plus de rivières contaminées par des substances chimiques toxiques »

Nous avons diminué avec succès les taux d’azote et de phosphates dans les lacs, leur rendant transparence et oxygène, et nous sommes en train d’assainir des décharges issues de l’inconscience et de l’irresponsabilité passées. Mais nous ne savons pas comment combattre la pollution insidieuse qui transforme déjà la vie des poissons et menace directement notre santé, parce qu’on ne peut pas nettoyer nos eaux des milliers de substances chimiques que nous rejetons, souvent sans le savoir dans nos égouts, sur nos routes, dans nos champs.

Parce que l’eau pure est essentielle de notre vie, il y a urgence à stopper ces pollutions en prenant trois mesures:

  • recycler à 100% nos déchets;
  • passer à agriculture biologique pour l’ensemble du pays;
  • obliger l’industrie chimique à ne commercialiser que des produits totalement et rapidement biodégradables.

Voilà de magnifiques défis moteurs de vie, pour notre pays et pour le monde.

Quel parti politique en fera son emblème ?

L’Illustré 23/08