Fil d’informations RSS

Archives

Je choisis des guirlandes à LED

Les fêtes de fin d’année approchent et de nombreux produits comme les guirlandes sont déjà en vente.

Si vous envisagez d’acheter une guirlande lumineuse, alors il faut choisir un éclairage à LED qui consomme très peu et dont la durée de vie est longue.

La différence de prix en vaut toujours la chandelle.

DeliciousTwitterFacebookLinkedInWordPressDiggPartager/Marquer

Journée internationale de la montagne

L’ agriculture de montagnes contribuent à la biodiversité de notre environnement par une exploitation extensive et durable.

Cette contribution à la protection des espèces doit aussi bénéficier aux grands prédateurs qui reprennent progressivement leur place. Le retour du lynx depuis de nombreuses années a démontré que notre société peut vivre sans problème majeur avec les grands prédateurs et l’arrivée du loup des Grisons au Jura démontre une extension inévitable de son territoire. Plus récemment, c’est l’apparition de l’ours qui a à nouveau démontré cette évolution naturelle.

Les débats émotionnels sur les grands prédateurs sont dépassés et il faut revenir à des arguments objectifs et scientifiques permettant des décisions politiques pertinentes, durables et cohérentes.

Soutenez l’agriculture alpine et le retour des grands prédateurs !

Plus d’infos

Je partage et parle des écogestes

En parlant d’écogestes et d’EcoGeste.ch, on favorise l’environnement puisqu’on multiplie le nombre d’écogestes appliqués ainsi que le nombre de personnes impliquées.
Même si certains écogestes sont plus difficiles à appliquer, au moins on en parle et on sensibilise son entourage.

J’utilise l’eau de lavage de la salade pour mes plantes

L’eau utilisée pour laver la salade et parfaitement utilisable pour les plantes. Non seulement, on diminue la consommation d’eau potable, mais on diminue également la quantité d’eau usée. Tous les deux demandent une dépense énergétique, mais l’avantage est triple puisque la plante bénéficie de l’eau.

J’évite les plats cuisinés

La préparation des plats cuisinés, le transport ainsi que l’emballage utilisé représente une dépense d’énergie et de matière qui n’est pas négligeable.

Il est ainsi plus écologique et plus économique de ne pas utiliser ce type aliments. Le goût et la santé en sera meilleures puisque ces aliments ne sont pas frais et comportent bien souvent trop de sel.

J’utilise du papier recyclé pour imprimer

Contrairement aux idées reçues, le papier recyclé est de même qualité que le papier non-recyclé. Accusé il y a longtemps de bloquer et d’encrasser les machines, actuellement et depuis de nombreuses années, ce n’est plus le cas.

Non seulement on évite de couper des arbres, mais en plus la consommation énergétique et en eau pour sa confection est beaucoup plus faible.

Il faut faire une choix raisonnable et promouvoir le papier recycler.

Je choisis des produits à base de papier recyclé
Le papier recyclé est plus favorable à l’environnement que le non-recyclé

Je choisis une plaque de cuisson à induction

La technologie à induction est très avantageuse du point de vue consommation énergétique puisqu’elle consomme 30% d’énergie en moins par rapport à un vitrocérame.

Un avantage important à l’utilisation est la rapidité d’utilisation qui est comparable au gaz. La casserole chauffe très rapidement et dès qu’on l’enlève de la plaque, cette dernière refroidit très rapidement. S’il n’y a rien sur la plaque et qu’elle est enclenchée, elle ne chauffe pas, ce qui est un avantage sécuritaire, surtout avec les enfants.

Un insecticide porte atteinte aux oiseaux

Une étude hollandaise tient l’insecticide imidaclopride pour responsable du déclin de certains oiseaux. La Station ornithologique suisse part du principe que l’impact négatif de cet insecticide de la famille des néonicotinoïdes menace aussi les oiseaux de notre pays. Les preuves font toutefois défaut car l’étendue de l’utilisation des néonicotinoïdes en Suisse n’est pas communiquée.

Plus d’infos

Je modère l’utilisation de mon téléphone mobile

Le téléphone mobile est devenu un outils indispensable pour beaucoup de personnes. Chacun sait que tant sa production, son utilisation et son recyclage consomme passablement de ressources naturelles et d’énergie.

L’utilisation de l’appareil lui-même ainsi que celle du réseau a également un impact sur notre environnement (patrimoine bâti, nature, paysage, ondes, environnement sonore, consommation d’électricité).

Avec les différentes offres forfaitaires sur le marché, il est très facile de passer un coup de fil ou de surfer sur la toile, puisque ça ne « coûte » rien. Dans la réalité, le consommateur paye toujours ce qu’il utilise, tôt ou tard (augmentation de la capacité du réseau et son entretien).

C’est pourquoi je vous invite à réfléchir à la nécessité de passer chaque appel mobile et de diminuer de temps à autres les appels.

Je privilégie les produits scolaires labellisés

C’est la rentrée scolaire et il est temps de reprendre les écogestes hebdomadaires.

J’espère que chacun a bien profité de cet été et n’a pas oublié d’appliquer quelques écogestes durant les vacances.

Je propose donc d’opter pour les produits scolaires labellisé comme le papier FSC ou d’autres labels écologiques.

En évitant les produits plastiques on diminue grandement l’impact négatif sur l’environnement.